Animation, festivités, toute la vie locale de Saint-Martin

Kitesurf à la Baie Orientale, un sport de glisse et d’air !

Le kitesurf est un sport de glisse consistant à évoluer avec une planche en étant tracté par un cerf-volant nommé aile. C’est un sport aéro-tracté qui vient d’un l’assemblage entre le cerf-volant et le wakeboard.
Ce sport est relativement récent puisqu’il a pris essor dans les années 2000.

A Saint-Martin, la Baie Orientale est le paradis pour faire du kitesurf !

Dés que le vent est de la partie, il suffit de venir s’asseoir sur la plage pour observer le déploiement d’ailes de toutes les couleurs qui viendront colorées le ciel. Le kitesurfeur chevronné virevoltera au gré du vent en exécutant des sauts dans les airs.

Pour les non-pratiquants il y a trois écoles à Saint-Martin:

  • WindAdventures à Baie Orientale.
  • B52 à Baie Nettlé.
  • SXM Kiteschool à Cul-de-Sac.

Pour les pratiquants le site Facebook – Kite Surf SXM TropiKite – regroupe tout ce qu’il y a besoin de connaître sur la législation, la sécurité, la réglementation, la promotion du sport et les événements de l’association.

Il n’y a pas d’âge limite pour la pratique du Kite puisque le doyen de l’association Tropikite a 76 ans !

Kitesurf, Orient Bay, St Martin

Rencontre avec Sarah, kitesurfeuse.

C’est un sport à majorité d’hommes… les femmes ne sont néanmoins pas en reste car il y a de plus en plus de pratiquantes.
Sarah explique que le kite permet de naviguer sur l’eau sans avoir besoin d’un moteur. C’est devenir libre de se déplacer tout en ayant une sensation de légèreté.

Ce n’est pas un sport difficile à apprendre, il faut cependant être très sérieux en respectant les règles de prudence car c’est une activité qui comporte des dangers. Il faut donc être vigilant et bien assimiler les consignes de base quant à la sécurité et la réglementation.

Sarah, une heureuse kitesurfeuse qui pratique à la Baie Orientale, Saint-Martin

«Quand on regarde les gens évoluer sur leur kite cela peut sembler impressionnant mais ce n’est pas difficile à apprendre», confie Sarah.

Quand on lui demande quelles sensations elle éprouve, elle répond en souriant que la montée adrénaline, se sentir libre sur l’eau et pouvoir observer le monde marin de cette manière, en glissant sur la mer transparente, fait de ce sport une véritable échappatoire dont elle ne pourrait plus se passer !

M.D.

suivez-nous-sur-facebook
rejoignez-nous-sur-instagram

0 Comments

Leave a comment

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!